Les français consacrent de moins en moins de temps et d’attention au repas du midi. Pourtant, la pause déjeuner est importante pour garantir une bonne santé et une bonne concentration au travail. En effet, c’est le meilleur moyen pour déstresser lors d’une longue journée de travail. Voici quelques points à éclaircir sur l’importance du pause déjeuner pour les Français.

Combien de temps faut-il prendre pour une pause-déjeuner ?

Il n’existe pas de loi jusqu’à ce jour qui indique la durée minimale de la pause déjeuner lors des journées de travail en entreprise. Cependant, chaque entreprise fixe le temps de pause nécessaire selon ses besoins et en général, il varie de 30 minutes à 2 heures. Selon les spécialistes, 30 minutes est un temps minimal à consacrer à la pause déjeuner, afin que l’organisme puisse ressentir la sensation de satiété.

Le temps de pause est ainsi fondamental pour se sentir pleinement rassasié jusqu’au soir. Pourtant, nombre de collaborateurs ne respectent pas cette durée minimale, préférant avaler un sandwich sur le pouce entre deux réunions de travail.

La pause déjeuner combat-elle le stress ou la fatigue ?

La pause déjeuner est l’occasion de faire un break, de se détendre et de se relaxer un cours instant durant une journée de travail. En effet, une enquête a révélé comment les salariés occupent leur pause déjeuner: 30% d'entre eux consultent leurs réseaux sociaux, 23% en profitent pour se détendre ou faire une sieste et 21% pour réaliser des tâches personnelles. Et pour 16% d'entre eux, c’est l'occasion pour eux d'avancer sur leur travail. Si les temps de pauses contribuent à améliorer le fonctionnement du travail et la satisfaction des employés, le stress et la fatigue sont les deux facteurs de risques qui doivent être pris en compte puisqu’ils affectent la productivité des salariés, entrainant des incidences grave sur la santé au fil du temps s’ils ne s’accordent pas le temps de pause nécessaire. Le temps du repas doit représenter un moment de plaisir car il permet de se recentrer sur soi-même, et un environnement calme sans stimulation (écran ou travail) permet une meilleure digestion et assimilation des repas.

Quel type de repas pour la pause-déjeuner de midi ?

La pause déjeuner est le moment de faire une coupure, et de bien manger pour reprendre des forces. Il est donc déconseillé de sauter ou négliger le repas, même si l’emploi du temps est chargé ! . Le corps a des besoins nutritionnels tout au long de la journée, c'est pourquoi il est toujours recommandé de prendre un repas équilibré. Selon les nutritionnistes, un déjeuner idéal est composé d’un aliment céréalier (pain, pâtes, riz) ; un légume et/ou un fruit ; un morceau de viande, de poisson ou des œufs (des protéines) ; des matières grasses crues (beurre ou huile), en petites quantités ; un laitage et surtout, de l’eau (éviter les boissons sucrées et gazeuses). Un repas équilibré permet d’éviter les fameux « coups de barre » de l’après-midi ou les fringales et  « craquages » du goûter ou à la pause café. L’eau est donc la meilleure alliée des pauses déjeuner en entreprise !

LeCADET Réceptions : Traiteur d'entreprise à Paris et en Ile de France

Pour répondre aux besoins des entreprises soucieuses du bien-être de leurs employés et de l'efficacité au travail, LeCADET Réceptions, offre un service de livraison de plateaux repas en entreprise. Avec une variété de menus équilibrés et savoureux, composés d'aliments frais et de qualité, les plateaux repas de LeCADET Réceptions permettent aux salariés de profiter pleinement de leur pause déjeuner sans avoir à se soucier de la préparation des repas. Que ce soit pour des réunions importantes, des journées de travail chargées ou tout simplement pour offrir une pause déjeuner agréable, ce service facilite la vie des entreprises et contribue au bien-être et à la satisfaction des employés. En optant pour les plateaux repas de LeCADET Réceptions, les entreprises encouragent également de saines habitudes alimentaires parmi leurs équipes, favorisant ainsi la concentration, la productivité et le bien-être général au travail.

 

Partager cette publication